ALBIGNY, C. Simiane, seigneur d'

Charles Emmanuel Philibert de Simiane, seigneur d'Albigny
( 1570 - Turin, 17 février 1609)     

        Charles de Simiane, seigneur d'Albigny et de Cabannes, marquis de Roat et de Maret, est le fils de Bertrand-Rambaud de Simiane, baron de Gordes et de Caseneuves, qui est lieutenant-général en Dauphiné.                  
          Charles de Simiane, ardent ligueur, est gouverneur de Grenoble pour la Ligue, de 1588 à 1590. Attaché au duc de Nemours, il prend part à la conspiration contre Lyon fomentée par le duc, en septembre 1593. Mais il est fait prisonnier, le même jour que le duc, lors d'un combat avec des Lyonnais qui gardent les portes de la ville, le 18 septembre. Il est libéré en échange d'un serment de fidélité prêté aux échevins lyonnais ; cependant, loin de tenir sa parole, il sert de négociateur à la fois pour le marquis de Saint-Sorlin, frère du duc de Nemours, et pour les échevins. Puis il rompt officiellement son serment et est fait à nouveau prisonnier. Libéré après les soulèvements de février 1594 en échange d'une rançon, il demeure à Lyon et reste très fidèle au camp nemouriste. Il participe alors, le 26 juillet 1594, à l'évasion du duc de Nemours, prisonnier au château de Pierre-Scize.
         Après le traité de Lyon en 1601, il entre au service du duc de Savoie, Charles-Emmanuel Ier , et devient, en 1602, gouverneur de Savoie. Il participe à la célèbre bataille appelée "L'Escalade de Genève" dans la nuit du 11 au 12 décembre 1602, lors de laquelle, à la tête des troupes du duc de Savoie, il tente de s'emparer de Genève par surprise en escaladant les murailles de la ville. 
Il épouse le 26 février 1607 une fille naturelle du duc de Savoie, Mathilde de Savoie, marquise de Pianezze, qui le fait prisonnier et probablement assassiner le 17 février 1609.   

Blason de Charles Emmanuel Philibert de Simiane, seigneur d'Albigny

 

Blason d'Albigny


D'or, semé de tours et de fleurs de lys, d'azur.


-Illustration  : Louis de Bresc, Armorial des communes de Provence, ou Dictionnaire géographique et héraldique, Paris, éd. Bachelin-Deflorenne, 1866, page 272.

-Serge Guiboud-Ribaud, Chroniques d'une frontière sous l'Ancien Régime : les 2 Pont de Beauvoisin (1500-1788), BoD, Books on Demand Editions, 2013, page 190.

-Antoine Péricaud, Notice sur Charles-Emmanuel de Savoie, duc de Nemours, gouverneur et lieutenant général du Lyonnais, Forez et Beaujolais pendant la Ligue, Lyon, J.M. Barret, 1827, Bibliothèque de Bordeaux, H12822, in-8°, pages 23 et 29.

-François Rolle, “Journal de Ponson Bernard, échevin lyonnais, 1592-1595”, in Revue du Lyonnais, nouvelle série, Tome 31, 1865, page 43. 

Ajouter un commentaire